Les dernières tendances…

Le blog partage aux lecteurs les sorties mode, accessoire et beauté du moment.

La vie en Amrose

Océane Castanet est designer. Elle puise sa créativité dans sa passion du voyage et de la mode. Après des études à l’Institut Français de la Mode à Paris, la créatrice imagine sa propre sneaker qui restera unique au monde : « Chez Amrose, on ne porte pas deux paires semblables. Conçu avec du crochet, le modèle raconte une histoire ». Océane milite pour le Women empowerment et elle aide des femmes kurdes à travailler dans des conditions dignes : « Des milliers de kilomètres parcourus m’ont permis de les rencontrer. Nous étions 200 mains au total. Amrose leur a garanti un salaire stable et plus d’indépendance. » #lavieenamrose La basket crochet est disponible sur le site amrose-paris.com Pop-up du 13 au 23 décembre : 82 rue de Martyrs, 75009 Paris.

Du Gauguin sur mes bijoux

La maison de joaillerie Freywille lance sa nouvelle inspiration de bijoux signée Paul Gauguin. Pionnier du mouvement expressionniste, l’artiste tombe amoureux des îles. Il y peindra sur ses oeuvres sa propre vision du paradis. Ces tableaux expriment les couleurs vives d’un monde fait de plantes tropicales avec ses habitants habillés en tenue traditionnelle. La collection de la maison viennoise se décline en trois chapitres : Polynesia, Tahiti et Bora Bora. Une initiation au rêve exotique…

À voir

La fondatrice de la Maison Fétiche Caroline Basuyau a sorti une série de trois coffrets haut de gamme de foulards homme-femme. Chaque accessoire porte un message porteur d’espoir pour la faune et la flore. Fidèle à ses toiles, l’artiste coloriste Caroline Basuyau y peint la culture amérindienne et polynésienne. On y retrouve la fleur de tiaré, la nature et l’animal totem comme un porte-bonheur. 

Style et éthique pour l’homme

Note : 5 sur 5.

La mode masculine se veut responsable. Trois marques Made in France ont relevé le défi à travers une ligne de vêtements et accessoires issus de la production française. Spl¡ce en est la preuve. La boutique collabore avec tous les artisans locaux pour confectionner des pièces en lin. De la chemise au pantalon, du polo au tee-shirt, toutes les matières respectent l’environnement. Gentle Factory imagine mieux encore. Son objectif : faire de la mode durable. Les tissus n’atterrissent pas à la poubelle. Ils sont repensés et cela donne des vêtements tendances et recyclés. Trouver un bagage à mettre dans le coffre de sa berline? La sellerie Georges conçoit des sacs de voyage en cuir. Pratique mais moins vegan, les créations restent 100% French touch.

Le clic beauté

Qui est Joëlle Ciocco? C’est une célèbre épidermologue. Elle a analysé une centaine de produits cosmétiques de grandes marques. Son innovation? Allier son savoir-faire avec la technologie. Un algorithme permettrait en fonction de ses propres critères personnels de savoir quelles crèmes et lotions ou quels masques et maquillage utiliser au quotidien. Cette routine beauté s’adapte et change au fur et à mesure des saisons. Il suffit de s’inscrire et de répondre à un questionnaire précis sur ses habitudes. À la fin, un diagnostic complet est évalué avec sa liste de produits à conseiller. www.skinweather.com

skinweather.com @Skinweather

Le cardigan fête ses 40 ans chez agnès b.

« Pour moi, le vêtement, c’est se sentir en accord avec soi-même et penser à autre chose. C’est un moyen. Si je peux aider les gens à se sentir beaux et mieux, c’est ça qui me fait plaisir ». Il y a quatre décennies en arrière, la styliste inventait le cardigan.Agnès b. souhaitait refaire les sweat-shirts qu’elle aimait porter : “Ça serait bien qu’ils s’ouvrent!”, disait-elle. Des coups de ciseaux et le tchak à 13 pressions voyait le jour. Pièce emblématique de la maison, le cardigan est adopté de tous : les femmes, les hommes, les enfants, les bébés. Il existera 148 coloris différents. Agnès b. perpétue l’intemporel de la mode…

À voir…

Écharpe solidaire agnès b et SOS Meditérranée @Rebecca Fanuele

Première bougie soufflée pour l’opération écharpe solidaire. Agnès b. et l’association SOS Méditerranée se réunissent pour soutenir le sauvetage en mer et dénoncer les catastrophes en mer des naufrages de migrants, aux portes de l’Europe. Avec un nouveau navire baptisé l’Ocean Viking, SOS Méditerranée pourrait sauver des gens de la noyade. Agnès b. a décidé de vendre une écharpe pour aider cette ONG à récolter des fonds nécessaires pour les populations en situation de grand danger. L’écharpe est disponible dans les boutiques de la marque.

PliM s’engage pour le red Friday

Le red Friday, c’est quoi? Il s’agit d’une opération qui se déroulera du 28 novembre au 1 er décembre pour lutter contre la précarité menstruelle qui touche un grand nombre de femmes. La marque PliM, en association avec l’hôtel Hoxton Paris, le media féministe Wondher, et l’association Règles Élémentaires soutiennent la cause. De nombreuses étudiantes, travailleuses précaires et femmes sans abri n’ont pas les moyens d’acheter les protections périodiques. Ce problème est criant pour les femmes à la rue : beaucoup doivent choisir entre s’alimenter ou se procurer un paquet de protections hygiéniques. Le Red Friday consiste à recueillir un maximum de tampons, serviettes à usage unique, cups, serviettes réutilisables, culottes menstruelles, éponges… pour les fournir gratuitement. PliM participera au Red Friday et offrira 150 serviettes hygiéniques lavables pour une valeur marchande de 2685€. Elles seront déposées dans les boites à dons disponibles au Hoxton Paris. La collecte de masse commencera le jour du Back Friday, d’où son intitulé sur les réseaux sociaux de #RedFridayChallenge.

Publié par Tendances

Journaliste, j'ai fait mes débuts comme iconographe de mode pour un célèbre magazine français. Formée à la Condé Nast College, je souhaite vous faire partager des articles, des interviews et des reportages sur les tendances actuelles.

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.